La décontamination après une maladie

La décontamination après une maladie est à la fois une obligation légale et un impératif sanitaire. Ni les autorités publiques ni les personnes privées ne désirent voir se propager une maladie contagieuse.

La décontamination, pour être menée à bien, doit cependant être assurée par des personnes qualifiées et compétentes. Pour cela, la loi impose que cette intervention soit menée par un professionnel de la désinfection.

EMPG, entreprise de 3D, est en pointe sur les questions de désinfection et dispose de nombreuses antennes afin d’assurer la décontamination après une maladie, où que le besoin s’en fasse sentir à travers le Grand-Ouest.

comprendre LA DÉCONTAMINATION

EN QUOI CONSISTE LA DÉCONTAMINATION ?

La décontamination est un procédé qui relève de la désinfection. Celle-ci inclut généralement une première phase de nettoyage.

Le but de cette première étape consiste à éliminer les éléments organiques visibles. Le nettoyage peut être couplé à une aspiration des éléments contaminés ou susceptibles de l’être.

Suite à la phase de nettoyage, vient celle de désinfection. Celle-ci suppose généralement l’usage d’un produit destiné à tuer les germes. Ce désinfectant est sélectionné pour sa capacité à éliminer le type d’agent pathogène susceptible de constituer un risque.

Dans certaines situations, la décontamination peut être mise en œuvre grâce à l’action combinée de plusieurs désinfectants.

Lorsqu’elle est mise en œuvre dans votre local situé à Rennes, Saint-Malo, Caen ou ailleurs dans le Grand-Ouest, la décontamination laisse le local concerné exempt de toute moisissure, de tout microbe, virus, bactérie ou champignon.

Elle peut être menée au sein d’une maison, d’un appartement ou de tout autre type de local ayant abrité un malade, lorsque celui-ci a souffert de l’une des maladies requérant cette intervention.

LA DÉCONTAMINATION APRÈS UNE MALADIE : UN ENCADREMENT LÉGAL

La décontamination aux suites d’une maladie fait l’objet d’un encadrement strict en raison du risque sanitaire auquel les maladies peuvent exposer les usagers du local concerné et le public.

Cet encadrement touche notamment aux maladies nécessitant une décontamination et à l’intervention d’un professionnel de la désinfection.

LES MALADIES CONCERNÉES

Une intervention de décontamination est une obligation pour les locaux ayant abrité toute personne contagieuse ou morte des suites d’une maladie infectieuse. Dans ces cas, la loi impose une désinfection complète.

Au nombre des maladies infectieuses concernées, figurent notamment :

  • Le choléra ;
  • Le tétanos ;
  • La toxi-infection alimentaire collective ;
  • La fièvre hémorragique africaine ;
  • La fièvre typhoïde ;
  • La fièvre jaune
  • Le botulisme ;
  • La peste ;
  • La brucellose ;
  • Le typhus exanthématique ;
  • La poliomyélite aiguë ;
  • La méningite ;
  • Le sida ;
  • La diphtérie ;
  • La légionelle.
L’OBLIGATION DE RECOURIR À UNE DÉCONTAMINATION PROFESSIONNELLE

Si la loi impose de procéder à une décontamination après une maladie infectieuse figurant parmi celles énoncées ci-dessus, elle exige aussi que cette procédure soit menée par un professionnel qualifié à cet effet.

Le but ici est d’assurer un assainissement fiable et complet afin d’aboutir à un risque quasi nul de propagation de la maladie.

En matière de désinfection et de décontamination, l’action d’EMPG se déploie dans le strict respect des normes d’hygiène et de santé publique. Les produits employés par nos équipes sont de qualité professionnelle et assurent un résultat irréprochable.

Par ailleurs, afin d’éviter toute propagation accidentelle, nos techniciens sont dotés des équipements de protection requis pour de telles interventions.

Ainsi, partout dans le Grand-Ouest, pour procéder à une décontamination après une maladie infectieuse, le mieux à faire est de contacter EMPG pour se conformer à la législation, mais aussi pour retrouver des locaux totalement assainis.